Freud, le sujet social – Février 2002

 

Sous la direction de :
| Annick Le Guen
| Georges Pragier
| Ilana Reiss-Schimmel


Auteurs :
• Claude Le Guen • Cornelius Castoriadis • Gilbert Diatkine • Guy Laval • Ilana Reiss-Schimmel • Janine Chassegué-Smirgel • Maurice Godelier • Michel Rocard • Ruth Menahem •



 

Résumé

L’évolution de la pensée de Freud et de son oeuvre témoigne d’un intérêt grandissant à l’égard des phénomènes de société et d’emprise culturelle. Plus il approfondissait sa réflexion sur la psychanalyse, plus la compréhension du social dans l’individu lui apparaissait importante. Dans la discussion menée à partir des faits sociaux, les croyances, en particulier les religions, occupent une place centrale. Savoir pourquoi l’homme a construit la société, comprendre comment cette même société, en retour, construit l’homme, tels sont les thèmes de ces différents textes. La question qui hantait Freud en 1929 demeure toujours aussi vivace de nos jours : la civilisation saura-t-elle se “rendre maître de la perturbation apportée à la vie en commun par l’humaine pulsion d’agression et d’autodestruction” ?

Sommaire

Psychnalyse et société par Cornelius Castoriadis 

Animal mon frère par Janine Chasseguet-Smirgel 

L’inconscient des peuples, par Gilbert Diatkine 

Homo analyticus, homme du politique, par Guy Laval 

La psychanalyse est une anthropologie, par Claude Le Guen 

De l’analyse de l’individu à la compréhension de la société, par Ruth Menahem 

Au-delà du divan, par Ilana Reiss-Schimmel 

La constitution du sujet social, par Maurice Godelier 

La psychanalyse appliquée à la compréhension du social, par Michel Rocard 

Bibliographie

Sorry, the comment form is closed at this time.

   

Société Psychanalytique de Paris
21 rue Daviel – 75013 Paris
E-mail : spp@spp.asso.fr
Tél. : 01 43 29 66 70

© 2013 Société Psychanalytique de Paris
Responsable de la publication : Vassilis Kapsambelis
Directeur de publication : Denys Ribas