Hystérie – Avril 2000

 

Sous la direction de :
| Alain Fine
| Annick Le Guen
| Annie Anargyros-Klinger


Auteurs :
• André Green • Françoise Brette • Guy Cabrol • Hélène Parat • Jacqueline Schaeffer • Marie-Christine Laznik •



  • Consulter sur le site de la BSF
  • Consulter sur le site des PUF
  • Commander sur Amazon
 

Résumé

L’hystérique a toujours fasciné et repoussé tant par ses excès que par sa « belle indifférence ». Considérée depuis Freud comme une maladie due aux « réminiscences » de séductions exercées dès son plus jeune âge, l’hystérie de la femme comme de l’homme est selon Freud « obligatoire » en tant que névrose infantile structurante. Là où cette névrose fait défaut, se découvrent des tableaux de psychoses ou de grandes pathologies mentales. On sait que c’est à partir du noyau hystérique que la féminité, aussi bien celle des hommes que celle des femmes, fut étudiée et apparaît comme un « roc ». C’est à partir des hystériques que Freud « inventa » la psychanalyse.

Sommaire

L’hystérie selon Freud : historique d’un parcours - Guy CABROL et Hélène PARAT

L’interprétation de la théorie freudienne de l’hystérie dans le cercle analytique (1908-1945) - Guy CABROL et Hélène PARAT

Petite histoire des idées de Lacan sur l’hystérie - Marie-Christine LAZNIK

Hystérie et traumatisme - Françoise BRETTE

L’hystérie : une libido en crise face à la différence des sexes - Jacqueline SCHAEFFER

Hystérie et états limites : chiasme. Nouvelles perspectives - André GREEN

Bibliographie générale - Hélène PARAT

Sorry, the comment form is closed at this time.

   

Société Psychanalytique de Paris
21 rue Daviel – 75013 Paris
E-mail : spp@spp.asso.fr
Tél. : 01 43 29 66 70

© 2013 Société Psychanalytique de Paris
Responsable de la publication : Vassilis Kapsambelis
Directeur de publication : Denys Ribas