REBONDS

Un numéro de la Revue Française de Psychanalyse n’est pas seulement un numéro… Ainsi, les premier, troisième et cinquième numéros de chaque année, ne sont pas des numéros autonomes : ils reprennent ou accompagnent deux colloques et un congrès. En effet, le premier numéro de l’année est couplé au colloque annuel de la Rfp ; le troisième s’organise autour des interventions du colloque de Deauville ; le cinquième publie les rapports et les interventions du Congrès des Psychanalystes de Langue Française. Et évidemment, qui dit colloque (ou congrès), dit intervenants, discussions, dialogues…, tout un travail de pensée et d’échanges dans l’ambiance qui est celle de la SPP. Les deux autres numéros de la revue, le deuxième et le quatrième, ne sont pas en reste : rédiger un argument, l’envoyer, comme c’est notre règle, à tous les membres de la Société un an avant la date de réception des textes du numéro correspondant, ne peut aller sans susciter des discussions, des réflexions, des interrogations, voire des contradictions, qui toutes n’aboutiront pas forcément à la rédaction et à la proposition d’un article ; sans compter les prolongements et débats que peuvent susciter le numéro lui-même, ou tel ou tel de ses articles, après la publication…

Comment faire en sorte que toutes ces paroles ne s’envolent pas ? Et pourquoi vouloir les enfermer dans le cadre relativement contraignant d’un article alors que nous pouvons profiter de la liberté que nous offre le site ?

La présente rubrique, « Rebonds », a pour but d’accueillir des réactions suscitées par chaque numéro et/ou par les colloques qui l’ont précédé. Les textes sont le plus souvent brefs – entre cinq et dix mille caractères. Nous souhaitons ainsi permettre aux lecteurs (ou au public des colloques) d’exprimer le plus librement possible un commentaire d’ensemble, une réflexion suscitée par le thème du numéro ou par l’un de ses articles, une théorisation qui vient compléter ou contredire les hypothèses avancées par tel ou tel auteur. L’objectif est de faire vivre, autour de chaque numéro, un espace de dialogue et d’échanges. Grâce à la technologie, cet espace est, pour ainsi dire, illimité. Vos réactions, commentaires, réflexions… sont donc les bienvenus, il vous suffit d’envoyer votre contribution au secrétariat de rédaction de la revue (rfspy@spp.asso.fr).

Autour du numéro 1/2015 (Mensonge) nous accueillons aujourd’hui les réflexions d’Annette Fréjaville. Nos pages web sont ouvertes à vos contributions !

Sorry, the comment form is closed at this time.

   

Société Psychanalytique de Paris
21 rue Daviel – 75013 Paris
E-mail : spp@spp.asso.fr
Tél. : 01 43 29 66 70

© 2013 Société Psychanalytique de Paris
Responsable de la publication : Vassilis Kapsambelis
Directeur de publication : Denys Ribas