Société Psychanalytique de Paris

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Mme Marguerite Audras de la Bastie, survenu le 3 juillet 2018.

Marguerite Audras de la Bastie fut membre de la Société Psychanalytique de Paris de 1974 à 1994 puis honoraire jusqu’en 2005. Elle appartenait également au Groupe Lyonnais de Psychanalyse Rhône-Alpes.

Les membres de la SPP s’associent à la peine de sa famille.

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Mme Annick LE GUEN survenu le 14 avril 2018.

Annick LE GUEN fut membre de la Société Psychanalytique de Paris de 1980 à 2009,Titulaire formateur depuis 1996, elle devint Honoraire en 2009.

Les membres de la SPP s’associent à la profonde peine de notre collègue Claude Le Guen, son mari, et de sa famille.

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Mme le Dr Françoise BOGORATZ survenu le 7 avril 2018.
Françoise BOGORATZ était membre de la Société Psychanalytique de Paris depuis 1977. Son époux Pierre BOGORATZ, membre de la Société Psychanalytique de Paris depuis 1973, est décédé en 2005.

Les membres de la SPP s’associent à la peine de sa famille

 

Nous avons la tristesse de faire part du décès du Dr. Jean-Paul OBADIA.

Jean-Paul OBADIA fut membre de la Société Psychanalytique de Paris dans les années 70, jusqu’en 2013. Titulaire en 1992, il devint Honoraire en 2004 puis formateur en 2007. Il fut “invité” de la SPP entre 2013 et 2016.

Les membres de la SPP s’associent à la peine de sa famille.

La Société psychanalytique de Paris fait part du décès du Dr Michel de M’UZAN, survenu le 7 janvier 2018.

Devenu membre de la Société Psychanalytique de Paris dans les années 60, il l’est resté jusqu’en 2008.

Michel de M’UZAN a marqué de sa pensée la psychanalyse française et laisse une œuvre importante et originale. Depuis sa participation à la fondation de l’Ecole de Paris de psychosomatique jusqu’à l’exploration des troubles et de la construction de l’identité, en passant par les problématiques de la création, les échanges psychiques paradoxaux  entre le patient et l’analyste dans la cure, le masochisme, la compulsion de répétition et « le travail du trépas » .

Engagé dans la formation des psychanalystes au sein de la SPP, il a aussi participé à la direction de la Revue française de psychanalyse, et co-dirigeait la collection « Le fil Rouge » aux Presses Universitaires de France. Il avait animé le jury du prix Maurice Bouvet pendant de nombreuses  années.

Ses obsèques auront lieu Mardi 16 Janvier 2018 à 15h15 à la Coupole du crématorium du Père Lachaise.

Les membres de la SPP s’associent à la peine de sa famille.

La Société psychanalytique de Paris fait part du décès du Dr Michel de M’UZAN, survenu le 7 janvier 2018.

Devenu membre de la Société Psychanalytique de Paris dans les années 60, il l’est resté jusqu’en 2008.

Michel de M’UZAN a marqué de sa pensée la psychanalyse française et laisse une œuvre importante et originale. Depuis sa participation à la fondation de l’Ecole de Paris de psychosomatique jusqu’à l’exploration des troubles et de la construction de l’identité, en passant par les problématiques de la création, les échanges psychiques paradoxaux  entre le patient et l’analyste dans la cure, le masochisme, la compulsion de répétition et « le travail du trépas » .

Engagé dans la formation des psychanalystes au sein de la SPP, il a aussi participé à la direction de la Revue française de psychanalyse, et co-dirigeait la collection « Le fil Rouge » aux Presses Universitaires de France. Il avait animé le jury du prix Maurice Bouvet pendant de nombreuses  années.

Ses obsèques auront lieu Mardi 16 Janvier 2018 à 15h15 à la Coupole du crématorium du Père Lachaise.

Les membres de la SPP s’associent à la peine de sa famille.

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Mr James GAMMILL .

Mr James GAMMILL fut membre de la Société Psychanalytique de Paris dans les années 60, jusqu’en 2004 . Titulaire formateur en 1975, il devint Honoraire en 1997. Il fut “invité” de la SPP entre 2009 et 2016.

Son enseignement en psychanalyse de l’enfant a été marquant pour plusieurs générations de psychanalystes.
Les membres de la SPP s’associent à la profonde peine de ses proches.

Joyce Aïn (1943-2017)

Ses enfants nous ont communiqué cette information.

Les membres de la SPP s’associent à la profonde peine de sa famille.

A vous tous, que Joyce AÏN a eu la chance et le bonheur de croiser dans sa vie :

Les “enfants” que Joyce AÏN a eu l’immense bonheur de mettre au monde, Véronique, Dominique, Laurence, Pierre et Caroline, ainsi que sa maman Odette Salama et sa Sœur Tania Salama André, ont le chagrin de vous informer de son décès.

Au cours de son trajet de vie, Joyce AÏN, psychanalyste, a eu la fierté d’être Membre de la Société Psychanalytique de Paris et d’avoir été à l’origine d’actions militantes telles que l’Ecole des Parents et des Educateurs de Toulouse, et de l’Association Carrefours & Médiations, ayant été à l’origine des Carrefours Toulousains dont la trace se prolongera peut-être dans les livres édités à l’occasion de ces manifestations et qui en rassemblent les interventions.

Une cérémonie d’adieu est prévue le mardi 6 Juin 2017 à 14h au crématorium de Cornebarrieu route de Colomiers 31700

Ses enfants.

Mails de contact: caroline.ain@gmail.comlaurence.ain@gmail.com, pierre.ain@gmail.com

Jacqueline LORIOD (1922-2017)

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Mme Jacqueline LORIOD survenu le 23 mai 2017, à Nice.

Jacqueline LORIOD, membre de la Société Psychanalytique de Paris depuis les années 1970 jusqu’en 2003, était devenue Honoraire en 1997.

Après ses nombreuses activités parisiennes, elle s’était installée dans la région méditerranéenne dans les années 1990, où elle a organisé un séminaire de psychosomatique avec Jean-Michel Porte et formé à la psychosomatique des Aixois, des Marseillais et des Niçois.

Sa connaissance de la pensée de Pierre Marty, sa rigueur, des qualités cliniques exceptionnelles ainsi que sa générosité ont constitué un apport important pour la psychanalyse.

Les membres de la SPP s’associent à la profonde peine de sa famille

Mohand-Chérif HADJERES (1953-2017)

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès du Dr Mohand-Cherif HADJERES survenu le 19 avril 2017.

Son cursus avait été clos et validé par l’Institut de Psychanalyse de Paris le 24 janvier 2017. Son agrément au titre de membre adhérent devait être approuvé lors du conseil d’administration du 23 mai 2017.

Les membres de la SPP s’associent à la peine de sa famille.

Jean GUILLAUMIN (1923-2017)

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de M. Jean GUILLAUMIN survenu dans la nuit du 7 au 8 avril 2017.

Jean GUILLAUMIN était membre de la Société Psychanalytique de Paris de 1972 à 2016, élu membre titulaire (formateur) en 1974, et faisait partie du groupe Lyonnais de Psychanalyse Rhône-Alpes (GLPRA).

Les membres de la SPP s’associent à la profonde peine de sa famille.

Claire SYNODINOU (1944-2017)

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès du Prof. Claire SYNODINOU survenu le 13 janvier 2017.

Claire SYNODINOU était membre de la Société Psychanalytique de Paris depuis 2000 et avait été élue Titulaire en 2008.

Claire SYNODINOU, professeur à l’université Panteion, était membre ordinaire de la Société Hellénique de Psychanalyse et de l’Association IPSO-Pierre Marty. Elle été faite Chevalier des Palmes Académiques de la République Française en 2013.

Les membres de la SPP et de la Société Hellénique de Psychanalyse s’associent à la profonde peine de sa famille.