© Société Psychanalytique de Paris

Entretien VIDEO TEST

Auteur(s) : Florence Guignard – Marianne Persine
Mots clés :

Florence Guignard, psychanalyste spécialiste de l’enfant et de l’adolescent, fondatrice avec Annie Anzieu de la SEPEA (Société européenne pour la psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent,) a publié en 2015, un ouvrage particulièrement important : « Quelle Psychanalyse pour le 21ème siècle ? »
Pour cette auteure, la Psychanalyse comme toute science, doit être réinterrogée, critiquée et complétée, non seulement en fonction des avancées de la méthode et des modifications de la technique, mais aussi, à la lumière des changements anthropologiques et sociologiques survenus depuis plus d’un siècle.
Considérant que la théorie psychanalytique ne devrait pas être considérée comme un roc inamovible mais plutôt comme un ensemble de modèles dont il importe de remettre en question et de requalifier sans cesse les configurations conceptuelles, elle se donne pour tâche de revoir et d’analyser plusieurs concepts majeurs de la métapsychologie, et de nous exposer sa démarche et les influences qui l’ont conduites à ses propositions.
Ce tome sera suivi par une étude clinique (à paraître) des configurations des transferts, du trauma et des identifications.

Dans la première partie de cet entretien, Florence Guignard redéfinit certains concepts clés de la métapsychologie freudienne (le clivage, l’Œdipe, le Féminin), précise sa conception de la formation de l’espace psychique chez l’enfant, en intégrant l‘apport de psychanalystes de l’école anglaise : Mélanie Klein, D. Meltzer et surtout W.R.Bion.

Marianne Persine
15 Novembre 2019

1ère Partie : Naissance de la vie psychique et concepts psychanalytiques en mouvement

03:02 — Formation et influences
08:26 — L’Infantile : « Freud, Klein, Bion »
10:10 — Relation d’objet partiel ou total
12:32 — Précocité de l’Œdipe
17:10 — Maternel primaire et la fonction alpha
23:00 — Projection identificatoire
25:00 — « Mémoire implicite » et bain de paroles
34:50 — Féminin primaire
39:10 — Le Féminin paradigme de l’altérité

Regarder la 2ème partie de l’entretien ici


Florence Guignard – Entretien

Auteur(s) : Florence Guignard – Marianne Persine
Mots clés : Bion (Wilfred) – Melanie Klein – Meltzer (Donald) – SEPEA

Florence Guignard, psychanalyste spécialiste de l’enfant et de l’adolescent, fondatrice avec Annie Anzieu de la SEPEA (Société européenne pour la psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent,) a publié en 2015, un ouvrage particulièrement important : « Quelle Psychanalyse pour le 21ème siècle ? »
Pour cette auteure, la Psychanalyse comme toute science, doit être réinterrogée, critiquée et complétée, non seulement en fonction des avancées de la méthode et des modifications de la technique, mais aussi, à la lumière des changements anthropologiques et sociologiques survenus depuis plus d’un siècle.
Considérant que la théorie psychanalytique ne devrait pas être considérée comme un roc inamovible mais plutôt comme un ensemble de modèles dont il importe de remettre en question et de requalifier sans cesse les configurations conceptuelles, elle se donne pour tâche de revoir et d’analyser plusieurs concepts majeurs de la métapsychologie, et de nous exposer sa démarche et les influences qui l’ont conduites à ses propositions.
Ce tome sera suivi par une étude clinique (à paraître) des configurations des transferts, du trauma et des identifications.

Dans la première partie de cet entretien, Florence Guignard redéfinit certains concepts clés de la métapsychologie freudienne (le clivage, l’Œdipe, le Féminin), précise sa conception de la formation de l’espace psychique chez l’enfant, en intégrant l‘apport de psychanalystes de l’école anglaise : Mélanie Klein, D. Meltzer et surtout W.R.Bion.

Marianne Persine
15 Novembre 2019

1ère Partie : Naissance de la vie psychique et concepts psychanalytiques en mouvement

03:02   Formation et influences

08:26   l’Infantile : « Freud, Klein, Bion »

10:10   Relation d’objet partiel ou total

12:32   Précocité de l’Œdipe

17:10    Maternel primaire et la fonction alpha

23:00  Projection identificatoire

25:00   « Mémoire implicite » et bain de paroles

34:50   Féminin primaire

39:10   Le  Féminin paradigme  de l’altérité


Béla GRUNBERGER – Entretien

Auteur(s) : Béla Grunberger – Marianne Persine
Mots clés : biographie – histoire de la psychanalyse – narcissisme saturé – politique (et psychanalyse)

Cette  première partie décrit la façon dont Béla Gunberger, ayant tout juste terminé ses études secondaires, a fui les persécutions antisémites hongroises et de l’armée nazie qui occupait la Transylvanie. Il décrit avec humour cette fuite qui lui fait traverser l’Europe à la recherche d’un pays qui autorise enfin, un jeune étudiant juif à entreprendre les études de médecine qu’il avait décidé de faire pour devenir, ensuite, le psychanalyste qu’il se promettait de devenir ; car très vite et malgré toutes les vicissitudes qu’il traversait, il savait « qu’il n’y avait rien d’autre pour lui ! ».

Son itinéraire personnel est une illustration vivante des conflits et des menaces qui ont bouleversé l’Europe de cette première moitié du XXe siècle.
Le plus impressionnant dans ce récit, est de se rendre compte que dans cette lutte vitale qui a amené Béla Grunberger à fuir devant l’oppression, s’inscrivait, comme en contrepoint, le fil rouge de la Psychanalyse, comme si l’une et l’autre de ces réalités, politique et psychique, participaient indissociablement à la quête de sa liberté.

Marianne Persine
Janvier 2010

Voir la deuxième partie de l’entretien

Lire le portrait de Béla Grunberger par Pierre Dessuant

page 1 | 1

https://www.spp.asso.fr/?auteur_du_texte=marianne-persine