Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

Vies de Job

Pierre ASSOULINE est l’auteur de nombreuses biographies. Son « Job » est étrange. C’est la biographie d’un homme qui n’a pas existé ; un homme « fabriqué à dessein pour illustrer le problème qu’il pose ». Job hante littéralement la culture judéo-chrétienne y compris dans des résurgences triviales inattendues, comme le « JOB », surnom … Lire la suite

La solitude apprivoisée

Ce livre est un aperçu particulièrement précieux pour le travail en situation analytique avec des personnalités mal structurées, très intolérantes à la solitude. Après avoir défini l’angoisse de séparation, phénomène universel au fondement du sentiment d’identité, et passé en revu les théories de Freud et d’autres analystes, l’auteur 1) montre que l’angoisse de séparation se … Lire la suite

De l’atome aux machines quantiques

Le collège de France a entrepris de publier les leçons inaugurales de chaque nouvel enseignement, sorte de rituel initiatique pour lequel le professeur nouvellement promu doit exposer de manière synthétique le projet général de son enseignement. L’intérêt de la leçon de Michel DEVORET est qu’elle porte sur la physique quantique dont on sait qu’elle a … Lire la suite

Réunir pour séparer: le lien familial à l’adolescence

Ce numéro du Divan familial explore les enjeux spécifiques des liens familiaux à l’adolescence .Les nombreuses contributions théorico-cliniques présentes dans ce volume permettent d’envisager l’approche psychanalytique familiale comme tout à fait centrale dans la clinique de l’adolescent en souffrance. Le travail psychanalytique familial montre ici toute son utilité. En effet, celle-ci aide l’adolescent et sa … Lire la suite

La position dépressive au service de la vie

Cet ouvrage est la réédition de celui paru en 2007, il propose une actualisation des thèses de James Gamill autour de la position dépressive, concept central de l’œuvre kleinienne. James Gamill psychanalyste franco- américain a été formé à Londres .Analysé par Paula Heimann et supervisé par Mélanie Klein, il s’installe à Paris en 1966. Très … Lire la suite

Croire avec Freud ? Quête de l’origine et identité

Sous l’égide de la croyance, c’est à une enquête minutieuse sur la genèse de la psychanalyse que se livre Emmanuel Schwab. Cette recherche généalogique, dont l’esprit repose sur l’idée que Freud aurait vécu une forme de “crise initiatique” lui permettant d’assumer pour son propre compte son rapport à ses origines, reprend et interprète en détail … Lire la suite

Je parle aux murs

Je parle aux murs rassemble une série de trois courts exposés inédits de LACAN, prononcés à la chapelle de l’hôpital Sainte Anne, en marge de son séminaire « Encore », entre Novembre 1971 et Janvier 1972. Un des intérêts de ces inédits est que, destinés à un public d’internes en psychiatrie, la forme en est … Lire la suite

Au risque de la topologie et de la poésie; élargir la psychanalyse

Dans la dernière partie de son enseignement, entre 1974 et 1978, LACAN a tenté de formaliser la psychanalyse à travers le maniement de la logique des nœuds borroméens. La nouveauté du domaine, son étrangeté, ont souvent fait considérer cette partie de son œuvre comme une sorte de symptôme précurseur de la maladie démentielle dont il … Lire la suite

La Rencontre psychanalytique

Dans cet ouvrage, François Richard s’attache à cerner le fait fondamental de la rencontre interhumaine en s’appuyant sur une reproblématisation de la découverte faite par Freud en 1895 de la rencontre entre d’un côté l’infans en état de détresse et de désaide, et de l’autre le Niebenmensch, l’être humain proche, qui n’exclut pas la tiercéité. … Lire la suite