Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

Enfants indomptables : une dépression inaccessible ?

Le titre choisi pour cette conférence a pu surprendre par son caractère provocateur. Il m’est venu lorsque vous m’avez sollicité pour évoquer une clinique qui fut la mienne dans un centre thérapeutique spécialisé dans la prise en charge de ceux que Gilbert Diatkine appelait des « candidats à la psychopathie » pour les enfants et des « familles à problèmes multiples » pour les parents, et que Laurence Kahn qualifiait « d’enfants indomptables »