Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

Les cliniques de l’extrême

Mes recherches sur l’enfant handicapé m’ont amenée à dégager un certain nombre d’aspects cliniques et théoriques que j’ai étendues à ce que j’appelle maintenant les cliniques de l’extrême. Dans l’extrême, je rassemble des champs cliniques (les traumatismes, le handicap, la maladie somatique, les soins palliatifs, la maladie d’Alzheimer, la périnatalité, les grands prématurés, le vieillissement, … Lire la suite