Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

Sur la reverie

Certains psychanalystes sont circonspects quant à la notion de reverie, tandis que d’autres la mettent au cœur de leur pensée. Plus la compréhension rationnelle de l’analyste et la transmission de cette compréhension au patient par des interprétations spécifiques seront considérées comme les traits essentiels du processus analytique, moins il sera accordé d’importance à la reverie. En revanche, pour les analystes qui, privilégient cet aspect du travail analytique pris à un niveau de l’inconscient, aussi bien pour l’analyste que pour le patient la reverie est fondamentale.