Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

Psychanalyse et sciences du vivant

Il y a quelques décennies, la publication de l’ouvrage de Frank Sulloway Freud, biologiste de l’esprit (1979, Fayard 1981 pour la traduction française) a permis le réexamen systématique des racines biologiques de la pensée de Freud, en 6 relançant le débat sur l’appartenance de la psychanalyse entre sciences du vivant (biologie) et sciences humaines. Par la suite, tout en courant appelé « neuropsychanalyse » est venu enrichir et actualiser la bibliographie sur cette question, sans compter ceux des spécialistes en neurosciences qui continuent de manifester leur intérêt pour la psychanalyse et ses modèles. Cette rubrique se propose de recueillir des textes explorant les rapports entre psychanalyse et sciences du vivant.