Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

L’Insolence de l’amour. Fictions de la vie sexuelle

Tous ceux qui désespèrent de l’amour et, cherchant à en fuir l’excès, ressentent la tentation de l’inertie, de l’habitude (solere, avoir l’habitude), J.-M. Hirt les convie à l’insolence. D’abord, il « propose une distinction entre le corps visible et objectif […] et l’épaisseur éprouvée de ce corps qui constitue sa chair invisible, désirante, souffrante et … Lire la suite