© Société Psychanalytique de Paris

Le corps en séance

Auteur(s) :
Mots clés :

Accueil » Débats en psychanalyse et éditions SPP » Débats en psychanalyse
Les volumes des Débats en psychnalyse sont disponibles sur le site des PUF : www.puf.com/Collections/Débats_en_psychanalyse

Le corps en séance





Sous la direction de
Anne Maupas et Marie Sirjacq
Auteurs
Jean-François Gouin, Catherine Matha, Julie Moundlic, Patricia Vadi Lathion, Elsa Waysfeld-Stora, Mirella de Picciotto, Anne MAUPAS, Catherine Chabert, Christophe Dejours, Gérard Szwec, Laurent Danon-Boileau, Marie Sirjacq, Marie-Laure Léandri
Acheter la publication sur le site des PUF

Date de parution : 26 octobre 2022
Disponible sur La Boutique : https://www.boutique.spp.asso.fr

Résumé

En partant de l’idée que l’on ne peut pas penser sans le corps, il s’agit pour chacun des auteurs de réfléchir à l’imbrication du corporel et du psychique au cours de cures de patients adulte, adolescent ou enfant. La rencontre analytique engage la présence réelle des deux protagonistes. Cette rencontre comporte le risque de la séduction, du corps à corps et est régie par la règle d’abstinence et l’interdit du toucher.
Quand le corps du patient sue, gratte, rougit, dégage une odeur, respire fort, devient menaçant ou s’agite, que dit le corps que les mots ne disent pas ? Y aurait-il des désirs, des fantasmes qui ne pourraient pas se traduire en mots ? Et du côté de l’analyste, il est parfois difficile de supporter un patient au corps abîmé, douloureux, dévoré par l’angoisse. Il peut alors se sentir « pris au corps », immobilisé, respiration retenue, écoute suspendue…
Au cours du traitement, le corps du patient et celui de l’analyste peuvent subir des transformations visibles et durables, un enfant devient pubère, un adulte vieillit et tombe malade, une patiente ou une analyste tombe enceinte. Le corps sera pris en compte sous diverses occurrences dans la séance, afin de pouvoir le penser, le parler, voire l’interpréter, et ainsi être plus à même d’élaborer le transfert et le contre-transfert corporels inconscients. Au moment où la circulation du coronavirus a obligé les psychanalystes à maintenir les séances à distance où à les faire masqués, ces questions reprennent de la vigueur.

Sommaire

Introduction
Anne MAUPAS, Marie SIRJACQ Le corps en séance
Anne MAUPAS Entretien avec Catherine CHABERT, Le corps du fantasme
Laurent DANON-BOILEAU La chair des mots
Jean-François GOUIN L’odeur de mes jours
Patricia VADI LATHION Accords perdus
Catherine MATHA Le corps sensible de l’adolescent : au-delà du visible
Christophe DEJOURS Le corps-à-corps dans le dispositif divan-fauteuil
Marie-Laure LEANDRI Interdit de toucher, vraiment ? L’abstinence en psychanalyse de l’enfant
Anne MAUPAS « Tu m’as fait mal »
Mirella DE PICCIOTTO et Elsa WAYSFELD-STORA Le psychodrame, entre corps et langage
Julie MOUNDLIC Des effets pas si secondaires
Textes de référence : Gérard Szwec
Marie SIRJACQ Présentation
Gérard SZWEC Faudra mieux surveiller les petits !

Caractéristiques

ISBN : 978-2-13-083410-6
Nombre de pages : 202 
Prix : 20 €

Date de parution : 26/10/22

Lien PUF https://www.puf.com/content/Le_corps_en_séance


L’accueil de l’autre

Auteur(s) :
Mots clés :

Accueil » Débats en psychanalyse et éditions SPP » Débats en psychanalyse
Les volumes des Débats en psychnalyse sont disponibles sur le site des PUF : www.puf.com/Collections/Débats_en_psychanalyse

L’accueil de l’autre





Sous la direction de
Charlotte Costantino et Laurent Danon-Boileau
Auteurs
Amélie de Cazanove, Benoît Verdon, Catherine Fourques, Charlotte Costantino, Daniel Irago, Hélène Delalande, Hélène Riazuelo, Isabelle Alfandhary, Isabelle Caillaud, Julie Platiau, Laurent Danon-Boileau, Marie Sirjacq, Mathieu Petit Garnier, Philippe Robert, Sarah Bydlowski, Virginie Picchi
Acheter la publication sur le site des PUF

Résumé

L’autre est toujours une aventure, un dépaysement. Semblable et différent, en nous et hors de nous il reste l’affaire de notre vie. Constamment, il s’agit d’accueillir ce « je qui est un autre » et « cet autre en moi ». Cette capacité, chaque événement de l’existence la remet en jeu : arrivée d’un enfant, turbulences de l’adolescence, incertitudes du couple, épreuves de la maladie et de la vieillesse. Mais aussi exil. Ou trauma planétaire comme la crise du covid-19 qui nous confronte au tout autre, et met à mal tous nos fonctionnements institutionnels.

Le pari est ici de rendre compte des difficultés de cet accueil dans sa plus grande diversité comme au cœur de la situation analytique et de montrer comment il peut être source d’angoisse mais aussi de réorganisations salutaires.

Sommaire

Charlotte Costantino et Laurent Danon-Boileau L’accueil de l’autre
Charlotte Costantino et Julie Platiau L’altérité à l’épreuve de la crise de la Covid 19 – psychanalystes auprès d’institutions de santé et médico-sociales dans la traversée de la crise sanitaire
Virginia Picci L’autre dans la langue
Laurent Danon-Boileau L’altérité interprétative pour le meilleur et pour le pire
Isabelle Alfandary Accueil de l’autre dans tous ses états chez Jacques Lacan
Daniel Irago Être sans frontières – Le moi négatif de l’exilé
Sarah Bydlowski Intime et étranger à la naissance
Hélène Riazuelo Le bébé et « l’être-humain-proche » ?
Hélène Delalande et Mathieu Petit-Garnier Accueillir l’altérité dans la vie psychique de l’enfant
Amélie de Cazanove En quête d’altérité. Tours et détours… À quoi rêvent les jeunes filles ? Altérité, sexualité, époque
Isabelle Caillaud De l’étrangeté du corps altéré à l’accueil de la vie psychique
Philippe Robert L’altérité conjugale
Marie Sirjacq Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre – La désorganisation somatique – Altérations et altérité
Benoît Verdon et Catherine Fourques L’épreuve du temps : changements et après-coup

Caractéristiques


Nombre de pages : 216
Code ISBN : 978-2-13-082393-3
Prix : 24€


La psychosomatique – juin 2017

Auteur(s) :
Mots clés :

La psychosomatique – juin 2017



La psychosomatique

Sous la direction de
Felice Nayrou, Gérard Szwec
Auteurs
Claude Smadja, Christophe Dejours, Michel de M’Uzan, Michel Fain, Christian Delourmel, Félicie Nayrou, Gilbert Diatkine, Michel Ody, Gérard Szwec, Marina Papageorgiou, Philippe Jaeger, Marie Sirjacq, Jean Gosset et Pierre Marty
Accéder à la page de la publication sur le site des PUF
Résumé

Le courant de pensée psychanalytique né il y a une cinquantaine d’années avec l’École de Paris de psychosomatique n’a eu de cesse de se développer au cours de son histoire. Cet ouvrage examine l’évolution de ces théorisations depuis les travaux des pionniers qu’ont été Pierre Marty, Michel Fain et Michel de M’Uzan, jusqu’aux avancées théorico-cliniques contemporaines. Comment ont évolué, ces dernières années, les conceptions théoriques sur la psychosomatique, après les débats qui les ont mises au travail vis-à-vis de la théorie freudienne ? Quels sont les autres points de vue qui peuvent être mis en perspective avec les développements des psychosomaticiens ? Quels sont les développements récents des théorisations psychosomatiques ? Et dans quels champs ces théorisations peuvent-elles constituer des apports nouveaux ? Telles sont les questions ici traitées.

Félicie Nayrou est psychanalyste membre de la Société psychanalytique de Paris et psychosomaticienne membre titulaire de l’association Institut de psychosomatique Pierre Marty. Directrice adjointe de la collection « Monographies et débats de psychanalyse » et membre du comité de rédaction de la Revue française de Psychosomatique.

Gérard Szwec est psychanalyste membre titulaire formateur de la Société psychanalytique de Paris et président de l’association Institut de psychosomatique Pierre Marty. Ex-directeur médical du Centre de psychosomatique de l’enfant Léon Kreisler du département Institut de psychosomatique de l’Association de santé mentale du 13e arrondissement de Paris, il est également cofondateur de la Revue française de psychosomatique qu’il a dirigée. Il est notamment l’auteur de « Galériens volontaires » (Puf).

page 1 | 1

https://www.spp.asso.fr/livre_auteur/marie-sirjacq/