Société Psychanalytique de Paris

Sous la direction de
Année de publication :
Article rédigé par

Partager cet article

Imprimer cet article
image_pdfimage_print

Rassembler les concepts et notions freudiens et post freudiens, l'histoire des institutions de tous pays, les événements, les biographies et les œuvres marquantes des psychanalystes depuis Freud, bref couvrir tout le champ de la psychanalyse depuis ses origines, peut apparaître comme une gageure. Pourtant cet énorme ouvrage à visée exhaustive est réalisé. Il a fallu 460 auteurs de tous pays et de divers horizons psychanalytiques et un chef d'orchestre : Alain de Mijolla, titulaire de notre société et président fondateur de l'Association Internationale d'Histoire de la Psychanalyse, pour venir à bout de ce gros travail.

Ce dictionnaire est le premier du genre.

Les articles sont classés par ordre alphabétique et sont donc mélangés quand aux thèmes par exemple à la lettre V, la suite : vagin denté, Valdizan Hermilio, veille, Venezuela, vérité… C'est donc un vrai dictionnaire. Chaque article se termine par une bibliographie et surtout des "compléments" qui créent par ces liens un hypertexte. Il est donc facile et plaisant de naviguer dans ces 2000 pages à partir d'une référence et l'on s'aperçoit vite que ces différents thèmes, notions, événements, biographies… communiquent bien. On peut regretter toutefois l'absence d'un index.

Les articles eux-mêmes sont plus ou moins longs, d'une demie à une dizaine de pages selon l'importance des items ou les désirs des auteurs. Auteurs qui ne sont pas choisis au hasard, bien sûr. Jean-Luc Donnet signe La règle fondamentale, Judith Dupont Balint, Michael, Paul Denis emprise (pulsion d'), par exemple. C'est dire que chacun a été choisi pour sa connaissance particulière du sujet qu'il traite.

Les notions freudiennes et post freudiennes sont nombreuses (900 !), plus ou moins développées suivant les auteurs. Elles s'accompagnent des concepts des "dissidents". Par exemple Inconscient collectif ou Ombre accompagnés de la mention (psychologie analytique) pour Jung, protestation virile assorti de (psychologie individuelle) pour Adler et même orgone pour Reich. Cette ouverture est aussi un des intérêts de ce dictionnaire.

L'histoire des institutions et des événements psychanalytiques est particulièrement développée, A.I.H.P. exige. Depuis le travail d'Alain de Mijolla dans L'histoire de la psychanalyse de Roland Jaccard en 1982, en passant par la Revue Internationale d'Histoire de la Psychanalyse et les journées de L'AIHP entre autres, les travaux n'ont pas manqué et sont particulièrement représentés ici dans leur perspective internationale. Les biographies sont nombreuses et concernent, là encore, tous les pays. On saura, dès lors, où les trouver. Le parti de limiter les biographies aux nécrologies est toutefois contestable, il prive le lecteur de biographies d'analystes importants. Certes il faut bien s'arrêter quelque part et peut être que le choix est difficile parmi ceux qui nous entourent. Être ou ne pas être dans le dictionnaire ?

Ainsi on ne trouve pas la biographie d'André Green. On ne trouve pas non plus la notion de narcissisme négatif mais négatif (travail du), est écrit par… A. Green et il y définit le narcissisme négatif. Par ailleurs Narcissisme (écrit par Michel Vincent) évoque la notion de narcissisme de mort d'André Green. Et l'on trouve : complexe de la mère morte. Maria Torok, hélas pour elle, y est, mais on ne trouve pas d'article : crypte. On trouve toutefois cette notion à l'item secret. Il est donc parfois nécessaire de chercher un peu, ce qui est grandement facilité par les "compléments". Il reste que la psychanalyse la plus actuelle est un peu sous représentée, mais n'est-ce pas dans la logique d'un dictionnaire ? Les éditions ultérieures valideront les avancées.

L'ouvrage est suivi d'une traduction en 5 langues des 900 notions freudiennes, d'une bibliographie freudienne complète, d'une bibliographie générale.

Au total ce dictionnaire est un bon outil informatif (c'est la fonction première d'un dictionnaire) dans des domaines variés de la psychanalyse qu'il permet de croiser dans un enrichissement réciproque. Il regroupe en deux tomes une masse de savoirs parfois très difficile à trouver. C'est aussi un outil d'ouverture dans le temps (historique) et l'espace (international) et par les approfondissements bibliographiques qu'il propose. C'est aussi, cerise sur le gâteau, un immense territoire pour des lectures vagabondes.