Formation et Instituts

 


La formation du psychanalyste

Comités de Direction, Instituts de psychanalyse

Conseil Exécutif de la Commission d’Enseignement

Commission d’enseignement et règlement du cursus 

Liste des membres titulaires ayant fonction de formateurs

La SPP confie la formation des futurs analystes à deux Instituts indépendants, mais soumis aux mêmes règles, l’un à Paris et l’autre à Lyon. Les Membres de la SPP exerçant la fonction de formateur sont élus parmi les Membres titulaires.

Les candidats à la formation peuvent choisir l’un ou l’autre Institut selon leurs convenances personnelles, mais sauf changement de résidence, ils doivent l’accomplir entièrement dans le même Institut. Le Conseil exécutif de la commission de l’enseignement (CECE) assure la coordination pour l’homogénéisation des formations entre les deux Instituts.

La formation du psychanalyste

Comme toutes les Associations membres de l’Association Psychanalytique Internationale, la Société Psychanalytique de Paris inclut dans sa formation une psychanalyse personnelle, des supervisions et un enseignement théorique en séminaires.

La cure psychanalytique personnelle est le premier temps nécessaire, mais non suffisant, de la formation. Elle doit avoir été effectuée avec un membre de la Société Psychanalytique de Paris, ou avec un membre d’une Société composante de l’Association Psychanalytique Internationale.

Cette cure psychanalytique doit avoir été effectuée à raison d’au moins trois séances hebdomadaires de quarante-cinq minutes chacune la durée minimum étant au moins trois années.

Quand le candidat pense que son analyse personnelle est assez avancée, ou après qu’il l’a terminée, il peut poser sa candidature à la formation psychanalytique proprement dite par écrit à l’un des deux Instituts (Paris ou Lyon) en précisant le nom de son analyste le nombre de séances par semaine et la durée de son analyse.

Les Comités de Direction des Instituts apprécient si les conditions sont requises avant de la transmettre, pour examen, à une des Commissions de Cursus.

Cette demande sera examinée au cours d’entretiens individuels avec trois membres de la Commission de l’Enseignement (Commission du Cursus). Celle-ci, après délibération portant sur les capacités d’auto-analyse, d’écoute et de perception d’autrui, accepte, ajourne ou refuse le projet.

La Commission d’Enseignement de la SPP

Composée de l’ensemble des membres Titulaires ayant fonction de formateurs, elle assure la responsabilité de la formation de la SPP.

La Commission d’enseignement est constituée de l’ensemble des Membres titulaires ayant fonction de Formateurs de la SPP, quel que soit leur Institut de rattachement. Elle définit les orientations générales de la formation et confie à ses Instituts - actuellement ceux de Paris et de Lyon - l’organisation du cursus des candidats. Elle débat de la formation, sur proposition de son Conseil Exécutif.

Composition des deux Comités de Direction  (instituts de Paris et de Lyon)

Comité de Direction de l’Institut de Psychanalyse de Paris

  • Annick Sitbon, Directrice
  • Christine Bouchard, Secrétaire de la Commission du Cursus
  • Laurent Danon-Boileau, Secrétaire de l’Enseignement

21 rue Daviel – 75013 Paris
Téléphone : 01 43 29 66 70
Télécopie : 01 44 07 07 44
E-mail  : institut@spp.asso.fr

Site internet :www.spp.asso.fr

Comité de Direction de l’Institut de Psychanalyse de Lyon

  • Emmanuelle Chervet, Directrice
  • François Duparc, Secrétaire de la Commission du Cursus
  • Madjid Sali, Secrétaire de l’Enseignement
25 rue Sala, 69002 Lyon
Téléphone Secrétariat : 04 78 38 78 01
Télécopie : 04 78 38 78 09
E-Mail : glp.spp@wanadoo.fr
Site web

Conseil Exécutif de la Commission de l’Enseignement

  • Président : Alain GIBEAULT
  • Secrétaire : Josiane CHAMBRIER-SLAMA
  • Conseillers : Dominique ARNOUX, MARC BABONNEAU, Christian SEULIN
  • Directrice de l’Institut de Psychanalyse de Paris : Annick SITBON
  • Directrice de l’Institut de Psychanalyse de Lyon : Emmanuelle CHERVET

Commission d’enseignement : règlement du cursus 

 Art. 1  -  PRINCIPES DE LA FORMATION

Freud a donné de la Psychanalyse la définition suivante parue dans l’article de l’Encyclopédie en 1922 : “La Psychanalyse est le nom :

  1. d’un procédé pour l’investigation de processus mentaux à peu près inaccessibles autrement,
  1. d’une méthode fondée sur cette investigation pour le traitement des désordres névrotiques,
  1. d’une série de conceptions psychologiques acquises par ce moyen et s’accroissant ensemble pour former progressivement une nouvelle discipline scientifique”.

En accord avec l’Association Psychanalytique Internationale, dont la Société Psychanalytique de Paris est Société composante, la SPP considère que la transmission de la Psychanalyse ne peut être effectuée que dans le cadre d’une Institution. La Société Psychanalytique de Paris assure la transmission de la Psychanalyse par le moyen de ses Instituts de Psychanalyse qui sont placés sous la responsabilité de la Commission d’Enseignement.

La formation du psychanalyste comprend :

  • une analyse personnelle ;
  • des cures sous supervision ;
  • un enseignement théorique et technique dispensé sous forme de séminaires. 

 Art. 2  -  L’ANALYSE PERSONNELLE

L’analyse personnelle est le temps essentiel de la formation de chacun de ceux qui font le projet de devenir psychanalyste. C’est une démarche privée, entreprise de gré à gré entre l’intéressé et l’analyste pressenti. Ce dernier n’interviendra d’aucune manière et à aucun moment dans les étapes proprement institutionnelles de la formation.

L’analyse doit avoir lieu avec un membre de la Société Psychanalytique de Paris. Elle doit se dérouler à raison d’au moins 3 séances hebdomadaires de 3/4 d’heure sur le divan.

Art. 3  -  L’ADMISSION À LA FORMATION

L’admission à la pratique des cures supervisées, ouvre le temps institutionnel de la formation. Elle s’appuie sur l’évaluation de la demande et de la capacité d’écoute analytique des candidats.

Lorsque le candidat se pense prêt à entreprendre des analyses avec supervision (après un temps suffisant d’analyse dont l’expérience montre qu’il ne peut être qu’exceptionnellement inférieur à trois ans), il peut demander l’ouverture d’un dossier à l’un des Instituts de Psychanalyse, celui de Paris ou celui de Lyon, à sa convenance. C’est cet acte qui a valeur de candidature à la formation.

Il est souhaitable qu’il possède par ailleurs une expérience clinique suffisante.

  1. Les Commissions du Cursus examinent les candidatures de toutes les personnes ayant fait une analyse avec un Membre de la Société Psychanalytique de Paris, ou avec un Membre d’une Société constituante de l’Association Psychanalytique Internationale. Les Commissions du Cursus sont seules juges de la suite qu’elles donnent aux demandes qui leur sont adressées. Le candidat rencontrera trois Membres d’une des Commission du Cursus qui évalueront sa demande.
  1. Après délibération de l’une ou l’autre des Commissions du Cursus sur les rapports des trois Membres délégués désignés au candidat, cette Commission du Cursus communique par écrit sa décision à l’intéressé :
    • l’acceptation aux cures supervisées qui inaugure la formation. Dans certains cas la Commission du Cursus peut demander que la seconde supervision ne soit entreprise qu’avec son accord, et après une période qu’elle estime nécessaire pour apprécier avec le superviseur si la première supervision s’effectue de façon satisfaisante.
    • l’ajournement, avec un délai minimum d’un an à dater de la communication de la décision, avant le renouvellement de la demande,
    • le refus.
  1. Une fois accepté, l’analyste en formation est inscrit à l’Institut qui a procédé à son admission. Il peut dès lors entreprendre des cures sous la supervision des Membres de la Commission d’Enseignement et participer aux séminaires dispensés par les Membres formateurs des Instituts, séminaires qu’il choisit librement. Il lui est remis le Règlement et le Code éthique de la Société Psychanalytique de Paris auxquels sont également soumis les analystes en formation.

Art. 4  -  LA FORMATION

L’analyste en formation règle des droits à l’Institut de Psychanalyse où il est inscrit, dès son admission, indépendamment de la date du début des supervisions et jusqu’à la fin de son cursus.

Il participe aux séminaires d’enseignement des Instituts de Psychanalyse, réservés aux analystes en formation, aux anciens analystes en formation et aux Membres de la Société Psychanalytique de Paris.

Préalablement à toute supervision, l’analyste en formation assiste, en tant qu’auditeur, pendant un minimum de trois mois, à une supervision collective. Au moins deux analyses supervisées, l’une individuelle, l’autre collective, seront exigées pour pouvoir, le moment venu, solliciter la clôture du cursus…

Le travail de supervision s’organise par entente mutuelle entre superviseur et supervisé en accord avec les règlements de la Commission d’Enseignement.

L’analyste en formation doit avertir le secrétariat de la Commission du Cursus de son Institut du début et de la fin de chaque supervision.

Les Membres des Commissions du Cursus sont à la disposition des analystes en formation pour toute demande concernant leur formation.

L’analyste en formation demande par écrit la clôture de son cursus au Secrétaire de la Commission du Cursus de l’Institut où il est inscrit en indiquant les séminaires qu’il a suivis.

Art. 5  -  FINS DE CURSUS

Elle relève de la Commission d’Enseignement. Le cursus n’est considéré comme clos qu’après sa validation par la Commission d’Enseignement. Cette validation est acquise après discussion de l’avis des analystes superviseurs, de celui des directeurs des séminaires auxquels l’analyste en formation a participé, ainsi que de l’ensemble des membres de la sous-commission qui a procédé à son admission et notamment ceux qui l’ont reçu. 

 

Liste des membres titulaires formateurs

actualisée le : 23/05/2017
  • ADOMNICAI Irina
  • AISENSTEIN Marilia
  • ASSEO Robert
  • BABONNEAU Marc
  • BALDACCI Jean-louis
  • BAYLE Gérard
  • BENSIDOUN Bernard
  • BERTRAND Michèle
  • BIROT Elisabeth
  • BOTELLA Cesar
  • BOTELLA Sara
  • BOUCHARD Christine
  • BRETTE Françoise
  • BRUSSET Bernard
  • CAMPOS Annie-claude
  • CHAMBRIER-SLAMA Josiane
  • CHAUVET Evelyne
  • CHERVET Bernard
  • CHERVET Emmanuelle
  • COBLENCE Françoise
  • COHEN Sidney
  • DANON-BOILEAU Laurent
  • DEBURGE Anne
  • DECOURT Pierre
  • DELOURMEL Christian
  • DENIS Paul
  • DIATKINE Gilbert
  • DONABEDIAN Diran
  • DREYFUS-ASSEO Sylvie
  • DUPARC François
  • FAIMBERG Haydée
  • FAURE-PRAGIER Sylvie
  • FEDER Françoise
  • GERARD Christian
  • GIBEAULT Alain
  • JEAN-STROCHLIC Christine
  • KASWIN-BONNEFOND Danielle
  • KRISTEVA Julia
  • LAMBERTUCCI-MANN Sabina
  • LECHARTIER-ATLAN Chantal
  • LECHEVALIER Bianca
  • LOUPPE Albert
  • MANCINI Robert
  • PENOT Bernard
  • PICARD Jean
  • PORTE Jean-michel
  • PRAGIER Georges
  • RIBAS Denys
  • RICHARD François
  • ROUSSILLON René
  • SAINT-PAUL-LAFFONT Christine
  • SALI Abdelmadjid
  • SCHAEFFER Jacqueline
  • SCHMID-KITSIKIS Elsa
  • SEULIN Christian
  • SIKSOU Joyceline
  • SITBON Annick
  • SMADJA Claude
  • SPARER Ellen
  • SZWEC Gérard
  • VALENTIN Eric
  • VEURIOT Geneviève
  • VINCENT Michel

 

Société Psychanalytique de Paris
21 rue Daviel – 75013 Paris
E-mail : spp@spp.asso.fr
Tél. : 01 43 29 66 70

© 2013 Société Psychanalytique de Paris
Responsable de la publication : Vassilis Kapsambelis
Directeur de publication : Denys Ribas