© Société Psychanalytique de Paris

La psychanalyse est-elle mortelle ? – juin 2018

Auteur(s) :
Mots clés :


Couverture de La psychanalyse est-elle mortelle ? Débats de la psychanalyse - juin 2018

Sous la direction de
Laure Bonnefon-Tort, Anne Maupas, Dominique Tabone-Weil
Auteurs
Caroline Thompson, Vincent Estellon, Gilbert Diatkine, Dominique TABONE-WEIL, Virginia PICCHI, Christina LINDENMEYER, Charlotte COSTANTINO, Mathilde GIRARD, Anne MAUPAS

La collection des PUF « Débats de psychanalyse » présente une nouvelle publication, La psychanalyse est-elle mortelle ?  Sous la direction de Laure Bonnefon-Tort, Anne Maupas, Dominique Tabone-Weil, plusieurs auteurs ont travaillé à partir  de l’argument suivant :

La mort de la psychanalyse a été annoncée dès sa naissance. Une vieille antienne, donc, à ceci près que du temps de Freud elle venait de ses détracteurs, tandis qu’aujourd’hui il arrive qu’on l’entende aussi du côté des psychanalystes eux-mêmes. Est-ce une crainte lucide ? Un espoir ? Un projet ? Un fantasme dépressif, voire hypocondriaque, dont il faudrait analyser la dimension (auto)destructrice ?

Dans cet ouvrage ont été recueillies les réflexions de divers psychanalystes s’interrogeant sur la place possible de la psychanalyse et sur ses capacités transformatives dans un monde en pleine mutation. De l’ensemble de ces textes se dégage l’idée que si l’analyse est selon toute vraisemblance mortelle, elle est bien vivante aujourd’hui, en tant que façon de penser, d’écouter et d’éclairer nos vies et notre monde intérieur, ouvrant toujours un chemin possible vers une façon plus libre, plus heureuse et plus responsable d’être au monde.

Sommaire

Laure BONNEFON-TORT, Anne MAUPAS, Dominique TABONE-WEIL
Introduction. La psychanalyse est-elle mortelle ?

I – CADRE ANALYTIQUE ET MODALITÉS DE LA VIE CONTEMPORAINE : TEMPORALITÉ ET INTÉRIORITÉ

Dominique TABONE-WEIL
Accélération, « (im)patients » contemporains, temps de l’analyse

Virginia PICCHI
Les nouveaux nomades, Œdipe, différence des sexes, castration, scène primitive : comment penser aujourd’hui les grands organisateurs de la vie psychique ?

II – ŒDIPE, DIFFÉRENCE DES SEXES, CASTRATION, SCÈNE PRIMITIVE : COMMENT PENSER AUJOURD’HUI LES GRANDS ORGANISATEURS DE LA VIE PSYCHIQUE ?

Caroline THOMPSON
Mon père c’est ma mère

VINCENT ESTELLON
Mutations sexuelles ? La conquête de la liberté sexuelle

Christina LINDENMEYER
« L’homme est pour ainsi dire devenu une sorte de dieu prothétique »

III – HORS-CADRE ET RÉSISTANCE

Gilbert DIATKINE
La psychanalyse malade de la psychiatrie

Charlotte COSTANTINO
La psychanalyse en institution est-elle morte ?

Mathilde GIRARD
Résistance

Anne MAUPAS
« Vingt ans après », dialogues avec Catherine Chabert et Jean-Louis Baldacci
– Entretien avec Catherine Chabert
– Entretien avec Jean-Louis Baldacci

Caractéristiques

Nombre de pages: 256Numéro d’édition: 1Format 125 x 190 cm

page 1 | 1

https://www.spp.asso.fr/livre_auteur/mathilde-girard/