Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

Freud et l’humour juif

M. Steiner constate que Freud n’a jamais défini le « juif » d’une histoire juive. Il a comme objectif d’examiner cette question. Dans cette optique, il fait un va-et-vient permanent entre l’ouvrage sur le mot d’esprit et celui sur l’humour. Ces deux textes sont plus que complémentaires car Freud introduit entre-temps l’instance du surmoi, indispensable à la … Lire la suite