© Société Psychanalytique de Paris

Le symptôme

Auteur(s) :
Mots clés :

Accueil » Débats en psychanalyse
Les volumes des Débats en psychnalyse sont disponibles sur le site des PUF : www.puf.com/Collections/Débats_en_psychanalyse

Le symptôme



Le symptôme - Débats en psychanalyse 2018

Sous la direction de
Charlotte Costantino, Kalyane Fejtö, Roland Havas
Auteurs
Paul Denis, Vassilis Kapsambelis, Christopher Bollas, Roland Havas, Charlotte Costantino, Kalyane Fejtö, Denise Braunschweig et Michel Fain, Catherine Ducarre, Michel Grinberg, Pedro Valente, Marie-Laure Léandri, Claudie Dufétel, Paul Bercherie, Nathalie de Timmerman, Lucien Hounkpatin, Henny Czitröm
Accéder à la page de la publication sur le site des PUF
Résumé

La psychanalyse a révolutionné la manière de concevoir le symptôme. Tandis que du point de vue médical le symptôme n’est qu’un écart pathologique vis-à-vis de la norme, Freud a su reconnaître en lui un compromis résultant d’une conflictualité psychique. En découvrant qu’une satisfaction sexuelle se joue toujours à l’ombre du désagrément subjectif, Freud a pu sortir de l’opposition entre le normal et le pathologique et tirer le fil de l’analogie processuelle entre le symptôme, le rêve et les actes manqués. Le symptôme est un point de départ fécond de la cure, il s’inscrit d’emblée dans la dynamique transféro-contre-transférentielle. La psychanalyse a donc pour effet de « valoriser » le symptôme, d’en faire une création du sujet inconscient dont la signification est à la fois individuelle et intersubjective. La tendance actuelle serait de mesurer l’efficacité thérapeutique à la capacité de faire disparaître les symptômes perturbateurs en éludant leur signification subjective. Il importe d’autant plus de faire valoir la portée de l’écoute psychanalytique des symptômes dans ses différentes dimensions, non pas pour se satisfaire de leur persistance, mais pour articuler leur existence à des réalités psychiques singulières et travailler à la possibilité d’autres modalités créatives, moins coûteuses psychiquement.

Sommaire

Charlotte Costantino, Kalyane Fejtö, Roland Havas : « Au commencement était le symptôme »
Denise Braunschweig et Michel Fain : « Symptôme névrotique, symptôme de transfert »
Catherine Ducarre : « Le symptôme comme compromis entre pulsion et lien d’attachement »
Michel Grinberg : « Un homme qui dort : oscillations entre vie opératoire et mélancolie ? »
Christopher Bollas : « Normopathie » (traduction Roland Havas)
Paul Denis : « Du symptôme comme formation dissipative »
Pedro Valente et Vassilis Kapsambelis : « La médecine mentale entre signe et symptôme »
Marie-Laure Léandri « Ambigüités et paradoxes du symptôme en analyse d’enfant »,
Claudie Dufétel : « Approche anglo-saxonne du symptôme »
Paul Bercherie : « Le symptôme chez Lacan »
Nathalie de Timmerman, Lucien Hounkpatin, Henny Czitröm : « Symptômes et “travail de migration” : la clinique de la multiplicité »
Charlotte Costantino, Kalyane Fejto, Roland Havas : Bibliographie générale

Caractéristiques

Lien BSF
Prix : 24€
Importance : 254 pages
ISBN : 978-2-13-078910-9

Lien PUF https://www.puf.com/content/Le_symptôme


Penser l’agir – janvier 2018

Auteur(s) :
Mots clés :

Accueil » Débats en psychanalyse
Les volumes des Débats en psychnalyse sont disponibles sur le site des PUF : www.puf.com/Collections/Débats_en_psychanalyse

Penser l’agir – janvier 2018



Penser l'agir

Sous la direction de
Jacques Bouhsira, Charlotte Costantino, Marie-Laure Léandri
Auteurs
Jacqueline Godfrind, Bernard Brusset, Paul Denis, Samuel Lepastier, Christine Bouchard, Christian David, Nathalie Zilkha, Benoît Servant, Louis Brunet, Christophe Ferveur, Roland Havas, Antoine Nastasi, Gabrielle Viennet
Accéder à la page de la publication sur le site des PUF
Résumé

Loin d’être appréhendé comme un empêchement à la dynamique processuelle ou comme le résultat d’une erreur de l’analyste, l’Agieren freudien se conçoit pleinement comme pris dans la dynamique transférentielle. Cet ouvrage met en valeur la façon dont l’Agir peut en fait être l’allié de la cure, ouvrant la voie à de nouvelles représentations advenues grâce à ce passage en extériorité. Les auteurs contribuent à l’élaboration d’une métapsychologie des Agir qui en favorise la reprise élaborative. Considérant l’Agir dans la cure comme une adresse que l’analyste aura à mettre en forme pour soutenir le travail de symbolisation, les analystes contemporains cherchent à l’appréhender comme le signal et l’avant-scène d’une transformation psychique nécessaire. Les dialectiques Agir-processus, Agir-transfert, Agir-cadre analysées dans cet ouvrage témoignent de la richesse que recèle l’Agir appréhendé dans sa dimension objectale sous-jacente.

Jacques Bouhsira est psychanalyste, titulaire Honoraire SPP.

Charlotte Costantino est psychologue clinicienne, Pôle adolescent de la clinique CLINEA Villa des Pages (78), Psychanalyste membre de la SPP, Coordinatrice du Collège des Psychologues CLINEA-ORPEA, Directrice de publication revue Cliniques éditions Érès.

Marie-Laure Léandri est psychanalyste Membre de la SPP, psychanalyste avec des enfants au Centre Alfred Binet, psychanalyste au Centre Evelyne et Jean Kestemberg, directrice des Monographies du Centre Alfred Binet. Publications chez In Press, Enfances et Psy, Journal des psychologues.

Lien PUF https://www.puf.com/content/Le_symptôme

page 1 | 1

https://www.spp.asso.fr/livre_auteur/roland-havas/