© Société Psychanalytique de Paris

Dictionnaire de la sexualité humaine

Auteur(s) :
Mots clés :

Psychiatre et anthropologue, directeur d’enseignement en sexologie dans les universités de Bordeaux II et de Paris V, Philippe Brenot a coordonné le travail d’une centaine de spécialistes de différentes disciplines pour une présentation claire et aérée des principaux aspects de la réflexion sur la sexualité humaine. Les statistiques sur les violences sexuelles voisinent avec des études anatomiques de la vulve ou des zones érogènes, ou des études physiologiques de l’érection, mais aussi avec des articles très succints sur la pulsion et sur le refoulement, ou des réflexions intéressantes de Gérard Bonnet (de l’Association Psychanalytique de France) sur la pudeur voire avec un article du philosophe Comte-Sponville sur l’amour. Malgré une certaine impression d’hétérogénéité et le regret de voir sous-estimées des notions psychanalytiques essentielles, on peut trouver dans cet ouvrage des développements utiles et intéressants : Vassilis Kapsambelis, de la SPP, collabore avec le psychiatre Julien-Daniel Guelfi pour rendre compte de l’affect ; si la notion d’angoisse est particulièrement malmenée, réduite à sa manifestation de crainte fonctionnelle par raport à la performance sexuelle, on trouve un développement conséquent et étayé de la notion de bisexualité. Gérard Vallès, psychiatre et psychanalyste, rend compte du complexe d’Œdipe et de l’angoisse de castration, Sophie de Mijolla-Mellor des théories sexuelles infantiles et de la curiosité sexuelle. Sylvie Consoli écrit un bel article sur la tendresse, Monique Bydlowski traite de l’infertilité féminine, Boris Cyrulnik de l’attachement et de l’instinct. Notons deux articles repris de Stendhal, De l’amour (1822) l’un sur la beauté, l’autre sur l’intimité.

page 1 | 1

https://www.spp.asso.fr/publication_cdl/dictionnaire-de-la-sexualite-humaine/