© Société Psychanalytique de Paris

Le concept d’enveloppe psychique

Auteur(s) :
Mots clés :

L’excellente petite collection « Concept-psy » s’adresse en principe plutôt à des étudiants, mais tout psychanalyste, psychologue, clinicien, aussi savant soit-il, peut y trouver son compte. Ainsi en est-il par exemple pour le dernier ouvrage de Didier Houzel, où celui-ci expose, avec son talent pédagogique habituel, le concept d’enveloppe psychique. C’est un concept émergeant depuis quelques années, qui se développe considérablement, d’autant plus qu’il éclaire les nouvelles cliniques qui préoccupent les psychologues : états-limites, problématiques narcissiques, mécanismes autistiques…

D. Houzel donne à ce concept des extensions parfois inattendues et toujours enrichissantes : du côté des mathématiques, mais surtout du côté de la dynamique, puisque l’enveloppe n’est pas un récipient statique, mais plutôt un objet transformationnel, ou encore du côté des sciences ou de la philosophie. Avec l’enveloppe psychique on aborde une psychologie intersubjective et non seulement intrapsychique, puisque cette notion peut s’appliquer aussi bien à l’individu, au groupe qu’à l’institution.

Si le concept d’enveloppe psychique appartient à la psychanalyse contemporaine, celle qui déplace l’investigation du contenu vers le contenant, Houzel le resitue cependant, dans le développement de la pensée freudienne et post-freudienne, depuis les sources freudiennes, du côté de l’ « Esquisse », puis de la notion fondamentale et fondatrice de l’identification projective énoncée par Mélanie Klein, développée et prolongée par Bion, qui donne au concept d’enveloppe psychique son statut de fonction contenante, jusqu’aux recherches les plus récentes, celles de Didier Houzel sur les angoisses tourbillonnaires dans l’autisme et la notion d’enveloppe élargie dans les institutions, ou celles de Geneviève Haag sur les boucles en retour, ou encore l’enveloppe visuelle de Guy Lavallée.

L’approche de Didier Houzel est pluridisciplinaire et multifactorielle, conjuguant habilement la clinique et les concepts théoriques issus de différentes domaines scientifiques, parfois très ardus, que l’auteur expose avec la compétence didactique qui fait la qualité de tous ses écrits.

Les frontières, les limites, les interfaces sont les éléments qui constituent les modèles scientifiques contemporains. Dans cette étude très complète, Didier Houzel montre à quel point l’enveloppe psychique est un concept très fécond qui permet d’inscrire la psychanalyse dans la modernité.

page 1 | 1

https://www.spp.asso.fr/publication_cdl/le-concept-denveloppe-psychique/