Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

Paul-Claude Racamier – L’incestuel et Les deuils

Dans cette séquence vidéo, Paul-Claude Racamier répond à Michel Hanus, en 1994, dans le contexte du Colloque du Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale relatif au thème du deuil.

Paul-Claude Racamier insiste sur la notion de travail de deuil qu’il réfère à Freud, processus de désinvestissement et de réinvestissement, lambeau par lambeau, de façon dynamique et progressive. Il l’entend dans un sens élargi : il ne s’agit pas que du deuil de l’objet mais du deuil au sens large : deuil de l’unisson narcissique premier avec la mère, mais aussi deuil des illusions, des petites et des grandes, renoncements, perte de la toute-puissance, …

Voici la définition qu’il donnait du deuil originaire : pour l’enfant, deuil de la relation d’unisson premier avec la mère, ouverture vers le désenchantement, la désidéalisation de la mère omnipotente, pour la découvrir en tant qu’entité distincte de lui.

Questions et hypothèses sur les rapports entre fonctionnement mental, système immunitaire et épigénèse

Conférence à la SPP de Christian Delourmel le20/03/2018

Introduction Dans ma conférence à la Société Psychanalytique de Paris en décembre 2014, j’avais évoqué le cas de la guérison, spontanée et durable d’un malade atteint d’un sarcome du bassin, survenue brusquement au cours d’un pèlerinage à Lourdes. Selon le professeur Salmon qui avait rédigé l’observation de ce cas, « le point crucial de la guérison de … Lire la suite