Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

L’expansion destructrice des identifications de déni

Jacques Dufour Quel analyste n’a-t-il pas éprouvé, à un moment ou à un autre de son travail, une impression de chaos à la mesure de son incapacité à contenir un envahissement d’angoisses sans nom dans le transfert, débordant ses facultés représentatives au point de lui faire craindre l’expression d’un noyau psychotique ? Le caractère expansif … Lire la suite

Entre l’agir et la parole

Jean-Luc Donnet L’article de Freud « Remémorer, Répéter, Élaborer »1 (1914) n’est pas sans porter les traces de la complexité embarrassante introduite dans sa méthode par la prise en compte de la répétition agie de transfert, l’agieren. Ce texte est prémonitoire si l’on considère que la question de l’agieren n’a cessé depuis d’être au centre des … Lire la suite

Le contre-investissement, butée contre la désintrication

J. Cournut1 Si l’on considère que la vie psychique est en perpétuel mouvements d’intrication et de désintrication qui s’effectuent par des investissements et des désinvestissements, alors convient-il de rappeler les relais économiques que constitue le contre-investissement, notion maintes fois repérable en clinique et constamment présente dans la métapsychologie. Le contre-investissement est un investissement en contre, … Lire la suite

L’introjection de la fonction paternelle : une sublimation de la violence

Colette Combe Les combats de la vie et de la mort et l’introjection de la fonction paternelle Quels moyens avons-nous de saisir les combats de la vie et de la mort ? L’année avant sa mort, Freud oeuvre à ce propos. Il écrit en même temps la troisième partie de Moïse et le monothéisme et l’Abrégé de psychanalyse, éclairant judicieusement … Lire la suite

Géométrie de l’antipsychique

Anne Denis ” C’est une maladie naturelle à l’homme de croire qu’il possède la vérité directement; et de là vient qu’il est toujours disposé à nier tout ce qui lui est incompréhensible; au lieu qu’en effet il ne connaît naturellement que le mensonge; et qu’il ne doit prendre pour véritables que les choses dont le contraire … Lire la suite

Vampyr, dix ans après. Être ou ne pas naître ?

Pérel Wilgowicz Le mythe de vampire, « revenant en corps », ni-mort/ni-vivant et ses variantes littéraires et artistiques, se prêtent à éclairer des aspects cliniques et métapsychologiques en deçà des problématiques oedipiennes et narcissiques. Un vampirisme psychique décelable dans les pathologies narcissiques, borderlines ou psychosomatiques est tout particulièrement à l’ouvre dans les pathologies du deuil et post-traumatiques. … Lire la suite

Deux propositions sur le concept du masochisme

R. Roussillon   À la suite du congrès, et comme pour poursuivre celui-ci sur certains points, il pourrait être utile de reprendre la question du masochisme. La réflexion épistémologique me paraît en effet à la fois préalable à l’examen clinique d’une question et en même temps d’un niveau clairement différent. 1-Complexité d’un concept menacé d’idéologie, … Lire la suite