Société Psychanalytique de Paris

image_pdfimage_print

Les psychothérapies

Professeur émérite de l’université Paris V, psychiatre et psychanalyste titulaire de la SPP, Bernard Brusset réussit un tour de force : présenter dans le format d’un “Que sais-je ?” l’historique et les caractéristiques des psychothérapies, dans la spécificité de chaque méthode, mais sans relativisme. Il montre d’abord l’autonomie progressive de la psychothérapie, liée à la … Lire la suite

Les balafrés du divan. Essai sur les symbolisations plurielles

Par ce titre à la violence suggestive, Jean José Baranes prévient son lecteur : les symbolisations plurielles concernent la clinique du traumatisme, et renvoient à ces cures pour lesquelles l’interprétation classique s’avère inefficace ou insupportable. L’auteur veut explorer des processus de symbolisation en deçà du langage, susceptibles de faire advenir de la subjectivation alors qu’il … Lire la suite

Un désirable désir

Dire que le protocole de l’analyse : divan-fauteuil, énoncé de la règle fondamentale, a pour but “d’éviter que l’analyste et l’analysant ne deviennent l’objet d’une relation d’objet” peut paraître surprenant, mais le psychanalyste suisse Olivier Flournoy s’en explique en donnant sa conception de la fin de l’analyse. Il considère celle-ci comme optimale lorsque “la relation … Lire la suite

Freud, fragments d’une histoire

Ce livre est tout autre chose qu’un texte de froide théorie. L’auteur considère, avec Freud, que la connaissance de l’homme éclaire et enrichit la compréhension de l’œuvre. Ce point de vue valable pour tout créateur, s’impose plus encore quand il s’agit de Freud qui n’a cessé au fil des jours de reconsidérer et de remanier … Lire la suite

Le Masculin et le Féminin chez Freud, Winnicott et les autres

Sigmund Freud a posé en termes clairs, le problème de la différence des sexes et de l’identité sexuée, mais sa théorisation, pourtant revue et remaniée à plusieurs reprises, en dépit de sa remarquable cohérence, a soulevé dès le début de nombreuses contestations et continue de diviser les psychanalystes.